Indonésie

1993

-

2017

Rubrique éléphants

Un 1er voyage inoubliable de près de 5 semaines en 1993 et la visite de 3 îles : Bali, les Célèbes avec les extraordinaires cérémonies funéraires et Java.

Puis un  autre séjour en 2017 à Bali, très agréable mais l'ile a vraiment changé, beaucoup de monde entrainant des embouteilages monstrueux et Ubud n'est plus un petit village tranquille..., l'ile reste un endroit privilégié et très agréable.

Photos d'enfants du monde

Récit de 1993

 

Un voyage inoubliable de près de 5 semaines en 1993 et la visite de 3 îles : BaliSulawesi (les Célèbes) et Java. Nous n'avons bien sur découvert qu'un tout petit aspect de ce vaste pays de plus de 13.000 îles. Et des indonésiens toujours adorables et serviables.

Première étape Bali avec arrivée de France à l'aéroport international de Denpasar ; sûrement l'endroit le plus sympa et le plus accessible pour arriver en Indonésie.

Nous choisissons d'éviter Kuta et ses plages touristiques ; taxi pour Ubud, centre culturel de Bali au milieu de l'île. Beaucoup d'hôtels confortables dans la rue principale (très agréable hotel Périya). Dormir à Ubud est l'occasion d'aller voir des spectacles de danses le soir avec la surprenante danse du feu. Beaucoup de balades sympas à Bali en mobylette : la foret des singes de Sanghe et son temple (les singes sont impressionnants d'agressivité et nous sommes accompagnés) , le sublime temple du Tanah Lot au sud, et des ballades au milieu de ces paysages sublimes.

Départ en avion pour l'île de Sulawesi pour UjungPandang, visite (sympa) et nuit sur place et achat d'un billet de bus pour le centre de l'île : le Pays Toradja. Le voyage en bus d'une journée est vraiment très agréable, il permet d'admirer les paysages très divers et lors des arrêts d'avoir des contacts avec la population et les enfants fervents de stylos et de friandises (goula goula en indonésien, mot que l'on apprend vite...). Arrivée en fin d'après midi à Rantepao.

Il faut rester au moins 3/4 jours dans le pays Toraja, pour les très nombreuses balades, voir ces villages surprenant et l'architecture incroyable de maisons avec leur toit en forme de bateau à l'envers, ses drôles de "cimetières" et si vous en avez l'occasion, une cérémonie funéraires. Participer à une cérémonie funéraire est vraiment un moment fort du voyage : combats de buffles, danses, chants et processions..., tout ça sur plusieurs jours. Suivant la classe sociale du défunt, plusieurs dizaines de buffles de grande valeur, de porcs... seront sacrifiés (même si le gouvernement taxe maintenant les bêtes sacrifiées afin d'essayer de faire baisser le nombres d'animaux tués) pour permettre à l'âme du mort de s'échapper. Les familles s'endettent parfois pour des générations à construire les nombreux pavillons provisoires qui accueilleront les centaines d'invités venus de tout l'archipel. Nous avons eu la chance d'être invité dans une de ces grandes fêtes.

Nous avons pris un guide deux jours (qui parlait français), puis les deux jours suivants, bus et balades à pied... nous nous sommes d'ailleurs perdus et après quelques inquiétudes, nous sommes rentrés bien tard le soir à l'hôtel"...

Pour l'hôtel, nous avions suivi les conseils du Routard avec le Pia's Poppies, calme, chambres/salles de bain originales et agréables, vraiment pas cher et un des meilleurs restau de Rantepao... s'il existe encore, à conseiller.

J'ai entendu dire que "le pays Toraja était pourri par le tourisme et que les étrangers se font maintenant exploités et ne cessent de se faire arnaquer par les habitants..." . A vérifier.

Départ en avion du "petit aéroport" de Rantepao.. décollage difficile au milieu des montages qui reste un souvenir...

La semaine à Manado était dédiée à la plongée. Grand souvenir, pour moi un des plus site de plongée au monde (avec les îles Surin en Thaïlande) avec ses tombants de plus 80 mètres . J'ai pu voir des raies mantas immenses, grand moment. Nous avons aussi fait une grande ballade dans la jungle, nous n'avons vu aucun animal, mais les aoûtas nous ont repéré... C'est absolument atroce : démangeaisons aux chevilles pendant 48H qui vous empêches même de dormir.

Envol pour Jogjakarta sur l'île de Java. La ville est très agréable, beaucoup de choses à visiter, et permet d'accéder à plusieurs sites majeurs de Java et de l'Indonésie : l'extraordinaire Borobudur, le Prambanan, le mont Bromo pour ne citer que les sites où nous sommes allés. Nous sommes descendus à l'hôtel "Peti Mas Hotel Jl Dagen 27 Phone: 561938", chambres autours d'un jardin magnifique, pas cher, nous avons adoré (en 1993...). Le mont Bromo est un volcan en sommeil de 2400m d'altitude qui s'élève dans un paysage surréaliste de cratère et de mer de sable, c'est aussi un important lieu de culte. Une journée de voiture depuis Jogjakarta, nuit à l'hôtel et levés le lendemain à 4 heures du matin pour une marche de nuit, dans le brouillard sur la caldeira, puis petite ascension avec des centaines de pèlerins pour admirer le levé de soleil : ÉPOUSTOUFLANT.

Un super voyage : Jogjakarta - Pangandaran en bus + bateau fluvial. En 1993, pas un touriste... voyage vraiment superbe et original et 2 jours au bord des plages splendides et authentiques  de Pangandaran.

Retour sur Jakarta en train 1ère classe très agréable. Jakarta, ville moyennement sympa ; un petit tour au Tamnmini (Indonésie en miniature) très sympa pour finir le voyage..

 

Jean-Michel

Thivel